Depuis deux ans, les résidents de l’Oasis de Lentiourel mettent en place des projets agricoles et humains respectant la charte des « Oasis en tous lieux » et de la permaculture.

Différents jardins en buttes de tous types et maraîchage ont été mis en place, des arbres ont été planté seuls, en courbes de niveaux ou en vergers, des mares ont été creusés, des systèmes d’échanges humains utilisant la CNV (Communication Non-Violente), la sociocratie, les cercles de parole ou l’entraide s’expérimentent jours après jours.

Plusieurs acteurs-rices se sont investi-e-s dans ces activités permacoles et ont été motivés par la réalisation de stages animés par des enseignant-e-s tel-elle-s qu’Eric Escoffié et d’autres.

L’Oasis de Lentiourel offre un cadre paysager magnifique. Située au cœur d’un rougier, sa terre argileuse rouge entraîne une âme particulière dans les constructions et la couleur des cultures. Elle offre des possibilités pour des constructions terre, des fabrications de briques, des poteries, …

Sur place, une potière/art-thérapeute est dans un projet de mise en place d’un four pour céramiques/poteries.

Des douces collines entourent le site, qui est situé à plus de 300 mètres d’altitude.

lentiourel vue de dessus

L’oasis de Lentiourel au cœur du sud Aveyron

En plus du plaisir des yeux et des multiples possibilités de promenades, ces 35 hectares de terres situées à plusieurs stades des collines permettent de mettre en place des projets très différents: cultures maraîchères dans les vallons, vergers étagés sur les collines, terrasses avec différentes orientations, aqueducs descendants des sources, mares étagées, …

L’Oasis est en projet pour former un parc résidentiel de loisir. Cela permettrait d’accueillir six habitats légers de moins de 50 m2. Les constructions légères (yourtes, maison-serres, cabanes dans les arbres, …) permettraient de libérer le manoir principal (de plus de 500 m2) qui pourrait ainsi servir de lieu d’accueil pour le collectif, les projets d’art et de thérapie et aussi pour les gens de passage (visiteurs, stagiaires, patients, amis, famille, …).

La terre entourant Lentiourel est riche de multiples plantes sauvages qui complètent les repas et alimentent les tisanes. Millepertuis, mauve, pimprenelle, pourpier, menthes, aigremoine, plantain ou thym subliment de leurs couleurs et de leurs odeurs les alentours. Quel apaisement de regarder le coucher du soleil sur la terre du Rougier de Camarès en respirant le thym sauvage…

Il est fréquent de rencontrer des sangliers, cervidés, rapaces, salamandres, ou autres espèces sauvages dans le silence des forêts, les promenades ou les instants glanés au bord de la charmante rivière du Len qui serpente au bord des terres que nous occupons.

Notre terre offre plusieurs hectares de forêts qui nous permettraient une autonomie de chauffage au bois et de constructions. Nous avons tout le matériel nécessaire pour ces chantiers, ainsi que pour le jardinage, la menuiserie, …

Pour les personnes qui désirent avoir du confort, le manoir offre toutes les commodités avec des chambres chauffées, une salle informatique, une cuisine équipée, des salons, bibliothèques, … Aussi, il est possible de poser des habitats légers (3 yourtes sont déjà installées) et de rénover du bâti car nous avons plusieurs dépendances autour du manoir dont une grange du XI ième siècle, une porcherie, une salle de traite, un préau, une laiterie. Ces bâtiments ne sont plus utilisés pour la réalisation du roquefort comme auparavant et sont donc destinés à la rénovation.

Le manoir de l'oasis de Lentiourel

Le manoir de l’oasis de Lentiourel

Nous mangeons nos légumes, nos fruits et des plantes sauvages mais pour le moment nous ne sommes pas en autonomie alimentaire. Nous allons donc acheter ce qui nous manque au marché bio, à la biocoop ou dans le réseau des producteurs locaux bio. Nous faisons aussi des échanges de services.

Notre cuisine est végétalienne, parfois végétarienne et ceux qui le désirent peuvent s’acheter des produits animaux.

Nous nous chauffons à la chaudière à bois, nous sommes dans le réseau enercoop et notre eau vient de la source.

Pour ma part, je m’appelle Pauline Gaborit et je suis résidente à l’Oasis depuis le mois d’octobre. Je mets en place un jardin-forêt sur une parcelle maraîchère de 3 000 m2 attenante à une rivière.

Le projet se définit par un mandala comprenant des arbres fruitiers et à bois, des légumes, des légumes, des plantes aromatiques et médicinales, des mares, des abris pour les animaux, un abri circulaire pour les outils et un séchoir en paille circulaire au centre du jardin.

Je fais la plupart des cultures en buttes pérennes et sur un travail de non-labour. Je m’inspire directement de Masanobu Fuukuoka pour son utilisation des seed-balls, du semis sous paillis et de la spiritualité liée à la production de la nourriture.

De ce jardin, j’aimerai produire ce qu’il faut pour l’auto-suffisance alimentaire du collectif et pour développer une activité de vente sur le marché de fruits, légumes, plantes aromatiques et médicinales, épices, élixirs et teinture-mères.

Je suis intéressée pour partager ce projet avec d’autres permaculteurs-rices!

Pour l’Oasis, toutes les personnes intéressés par la mise en place de projets permacoles sont les bienvenu-e-s!

Pour prendre contact avec l’Oasis de Lentiourel, merci d’écrire à lentiourel(AT)orange.fr (remplacer (AT) par @), ou d’appeler au 0565492114.

32 Responses to L’oasis de Lentiourel, en sud Aveyron, cherche permaculteurs par Pauline Gaborit

  1. Charpentier (1 comments) dit :

    Merci pour votre article, mais malheureusement, je suis trop vieux à 70 ans, par contre si un jour vous commercialiser des plants pour tisane penser à moi. Je vous souhaite bon courage pour votre nouvelle antreprise, et je vous souhaite de joyeux fête. Bernard

    • Gaborit (1 comments) dit :

      Bonjour à tous-tes,
      Après quatre mois me voici de nouveau à l’Oasis de Lentiourel d’où je m’étais absentée pour des raisons personnelles. Les jardins et les espaces permaculturels ont plus que jamais besoin de personnes motivées pour leur donner de l’attention et de l’amour.
      J’ai lu hier tous les messages que vous avez laissé pour proposer un coup de main, une envie de partage d’aventure ou tout simplement des nouvelles du projet. Tout ceci a été très touchant pour moi et montre l’intérêt grandisssant des êtres humains pour fertiliser cette belle terre et changer le monde.
      Je suis disponible pour échanger avec vous et vous accueillir si vous en présentez l’envie.
      Je suis contactable au 0565492114 ou à paulinegaborit432@gmail.com.
      A bientôt,
      Pauline.

  2. Vincent du moulin (1 comments) dit :

    Bonjour,
    Vous avez un site magnifique et un super projet! Je suis dans le sud de la haute garonne, près de l’arriège,.
    Mon amie et moi sommes arrivé dans la région depuis cet été et nous souhaitons produire fruits, légumes, plantes aromatiques et médicinales selon les principes de l’agro-écologie et de la permaculture.
    Nous serions ravis d’échanger nos expériences et de s’entraider.
    Si vous avez des chantiers, prévenez moi …
    Je vous souhaite que votre aventure donne beaucoup de fruits (et de légumes)!!!
    Vincent du Moulin

  3. doudin patrick (1 comments) dit :

    bonjour

    moi 60 ans , Annick 50 ans , sommes dans une démarche permaculture balbutiante……avec petite expérience électroculture…. petit rucher couvert….. 8 ruches warrés… pas de récolte depuis 10 ans ….je leur laisse … objectif : sauver les insectes…..pouvons encore nous déplacer…..sommes au rsa tous les 2…… mais nous savons aussi que l’état providence est terminé…..sommes intéressé par construction kerterre….. pouvons amener nos bras et notre bonne humeur…..tél : fixe (0980714426 ) port (0665316619)

  4. Daniel NOEL (1 comments) dit :

    Bonjour et merci pour votre engagement qui arrive bien tard pour nous (70 ans) mais qui nous conforte dans la certitude que rien n’est joué,que malgré la desesperance ambiante et la victoire apparente du matérialisme et de sa prison dorée(pour certains !)la petite flamme de l’autonomie vacille mais ne s’éteint pas!

  5. durand virginie (1 comments) dit :

    bonjour,
    mon conjoint et moi sommes installés à Montagnol …
    nous débutons en permaculture et tentons d’optimiser notre terrain et notre potager…
    nous serions ravis de venir vous rencontrer afin de pouvoir vous aider et échanger !!
    n’hésitez pas à nous contacter si vous avez besoin de bras !! 😉
    à bientôt !!
    Virginie

  6. Hermann (1 comments) dit :

    Bonjour,
    Votre descriptif me donne envie, j’ai tenté l’habitat groupé il y a deux ans mais j’ai finalement opté pour m’installer dans un petit hameau.J’habite en Loire atlantique à St Herblain à 10 km de Nantes.
    J’ai commencé mon jardin il y a 2 ans, je l’apprivoise et je découvre : j’apprends. Je suis en contact avec des jardiniers aux alentours, proche de chez moi il y a un jardin associatif, un jardin partagé qui démarre que je soutien en plein coeur d’une cité. Je participe à un atelier sur les plantes médicinales pour apprendre à me servir des plantes en fonction des saisons.
    J’aimerai bien échanger avec d’autres, votre propositions est intéressante et je serai ravie de venir vous donner un coup de main sur une période de vacances ou hors vacances. A quel moment ce serait le plus intéressant pour vous ? Vous pouvez me contacter par mail je vous donnerai mes coordonnées pour échanger en direct.
    Au plaisir Isa

  7. Laurent (16 comments) dit :

    Bravo et merci de nous faire partager votre oeuvre..jardinier/paysagiste,je rêve depuis 3 ans de trouver un équilibre de vie à la fois collectif et autonome en apprenant par et avec la nature et bien sur l’esprit de la Permaculture me hante ! alors oui votre axe et votre énergie créative m’interresse..échangeons plus en détail..rapidement..de bonnes f^tes à vous..

  8. frederic (9 comments) dit :

    Superbe , vous réunissez a priori tous les éléments pour l’aventure .J’ai longtemps eu l’espoir (mais en famille fraichement dissoute) de mener un projet en autonomie .Je ne serai certainement pas en mesure de vous accompagner mais pour reprendre espoirs en mes utopies peut on vous rendre visite ? En tout état de cause bonne continuation .

  9. Doer (1 comments) dit :

    Bonjour Pauline,
    Je viens d’avoir 47 ans aujourd’hui et cherche un lieu comme le vôtre pour y trouver une action autour de l’agriculture naturelle, ma famille habite à côté de Camarès. En contrat aux Jardins de Cocagne en Auvergne, il me faut déboucher sur une rémunération.
    Un contrat de 6 mois au moins. Je suis autoconsctructeur en superadobe, une méthode de construction en terre crue dans des sacs.
    Alors tenez-moi au courant de possibilités. La permaculture est fondamentale et des ouvertures se feront à l’avenir.

  10. mimi49 (1 comments) dit :

    Waouh ! quel magnifique projet ! Je lui souhaite une longue vie, et aussi qu’il devienne une source d’inspiration pour d’autres. Et vous, Pauline, merci de nous donner de l’espoir. J’habite trop loin de chez vous, mais j’aimerai rester en lien avec vous, car un projet similaire se dessine par ici.
    Est-il possible de vous joindre par mail ?
    Chaleureuses salutations jardinières et excellents fêtes de fin d’année à tous.
    Et merci à Gilles d’avoir diffusé cette information.

  11. Dupuis (3 comments) dit :

    Bonjour,

    Magnifique … je suis en région parisienne et depuis 2 ans je m’informe et me forme aux pratiques qui nous passionnent tous. Vous passez de la théorie à la pratique dans un cadre naturel quelque chose qui me parle ! Tenez moi au courant de vos avancées s’il vous plait et à l’occasion je viendrais vous rendre visite voir vous donner un coup de main.

    Bonne continuation

    Eric

  12. bergougnous (1 comments) dit :

    bonjour, un très beau projet sur les terres de mes racines… j’aimerais vous rejoindre, je jardine toute seule mon jardin en Ariege, après l’avoir proposé en partage rien ne bouge.. je serai heureuse de venir à votre rencontre, et de montrer à mon fils, étudiant en architecture paysagiste, votre petit paradis.. Si possible de faire du volontariat chez vous, faites moi signe, entre deux voyages je serais ravie de vous aider avec mes mains d’aveyronnaise qui connaissent bien la terre.

  13. DESIRELESS (1 comments) dit :

    Bonjour
    je suis chanteuse et pas vraiment agricultrice mëme si j4ai un petit potager
    si je peux partager sur mes différentes pages facebook des liens
    n’hésitez pas à me les communiquer
    Bon courage et Joyeux Noël
    bisou musical
    clo

  14. Tara (1 comments) dit :

    bonjour,
    Je suis en train d’étudier les plantes médicinales (culture, transformation,…) et je cultive sans pesticide et en respectant la nature…..mais malheureusement, je suis de Belgique.
    Possible de venir vous rendre visite et d’échanger des savoirs cet été…Amicalement
    Tara

  15. Joseph Lhomme (2 comments) dit :

    Salut à vous cré-acteurs collectifs, altruistes non-violents, nourrisseurs-activateurs de biotope, je tiens à vous adresser ma reconnaissance et tous mes espoirs de vous savoir jour après jour attelés ensemble à la concrétisation de tout ces vœux de bien-vivre…ensemble…au monde vivant !!!
    De mon côté , formé et praticien en maraîchage biologique il y a un peu plus de 15 ans, j’ai repris il y a un peu plus d’un an le travail de la terre en créant un gros jardin, dans l’Ain en zone de montagne, pour nourrir plusieurs familles tout en expérimentant sur cinq zones différentes un ensemble des techniques permacoles de Fukuoka, Emilia Hazelip, Sepp Holzer, Saultner, et Jacky Dupetit pour ne citer qu’Eux. J’étais sur le point de transformer l’essai en installation en maraîchage et poules pondeuses bio dans l’Ain quand je me suis fait mettre à la porte par mon ex-futur associé et propriétaire désirant partager le projet sans en avoir la réelle disponibilité et ne pouvant tenir ses engagements ni discuter de ses choix de propriétaire…me laissant le bec dans l’eau avec tous mes préparatifs aboutis. Qu’à cela ne tienne, je suis depuis lors à la recherche de lieux et de collectifs investis dans une démarche non seulement théorique mais surtout active créatrice et ouverte dans le sens du bien-commun. La vie du biotope repose sur la richesse et sur la qualité de ses échanges productifs…je suis inspiré à retrouver cette qualité d’échanges nécessaires aussi sur le plan humain dans des rencontres enracinées, soignées, fleuries, fructueuses et partagées sur tous les plans. Ah oui ! J’ai 39 ans, un grand garçon de 16 ans ayant un projet de fromagerie caprine actuellement en lycée bio !!!
    Que cette nouvelle année nous permette de mieux nous connaître et d’avancer dans de belles réalisations…communes peut-être…si nos perspectives se rejoignent. Contactons-nous vite si vous le voulez bien…au plaisir de faire avancer le Schmilblick !!!
    Joseph

  16. Joseph Lhomme (2 comments) dit :

    P.S. : Je n’ai pas abordé ici mes formations et ma pratique de divers arts (danseur, comédien, costumier, décorateur, graphiste et chanteur) ou de l’histoire de l’art qui sont devenues secondaires et moins nécessaires pour moi, étant donné l’urgence de me consacrer enfin à ce projet de permaculture en maraîchage et élevage qui a attendu que mon fils soit plus mûr et autonome (pour retourner à ce projet plus exigeant en temps.) J’en parle ici un peu pour vous donner un aperçu un peu plus complet de mon parcours certes éclectique et curieux.

  17. wittmann (1 comments) dit :

    Bonjour, j’ai une formation de charpentier, ainsi que quelques compétences en agriculture ( CS Agrobiologie de Beaujeu ) . Si ma participation à vos projets vous intéresse merci de ma faire un petit mail. Bien cordialement, clément wittmann

  18. KELLER Sylvia (1 comments) dit :

    Bonjour,
    je suis intéressée par la permaculture depuis un certain temps. J’ai fait un weekend d’initiation, mais n’ayant pas de terre moi-même, pour le moment je rends des services ponctuels à gauche et à droite. Je serais intéressée à passer une ou quelques semaines chez vous pour donner des coups de mains, apprendre et pratiquer ainsi.
    Quoi qu’il en soit je vous souhaite plein succès dans votre entreprise et que 2014 vous rapproche encore de vos rêves les plus chers.
    Bien à vous :-)
    Sylvia

  19. Denise (3 comments) dit :

    merci de nous faire partager votre enthousiasme , cela fait du bien . j’ai fait un stage en permaculture à la ferme du Bec attirée par ce concept et j’ai mis en place un mini-potager en buttes d’inspiration Mandala , n’ai pas encore le recul suffisant pour tirer des conclusions
    je suis présidente d’une associaion de jardiniers amateurs en Auvergne et veux leur faire partager mon expérience. Je serai ravie de vous aider bénévolement sur un chantier , je suis retraitée

  20. Gilles Domenech (840 comments) dit :

    J’ai mis à jour l’article avec les coordonnées de l’Oasis, merci de passer par eux pour tout contact car ils n’ont pas accès à vos adresses mail !

  21. Maxime (2 comments) dit :

    Bonjour , je suis disponible si besoin de main d’œuvre bénévole , je suis menuisier aime jardiner , Amoureux de Gaia !
    Amicalement

  22. Paula (1 comments) dit :

    Bonjour Pauline,
    Bravo. Je suis intéressée par la permaculture depuis un certain temps. J’aimerais connaître votre projet et serais intéressée à passer une ou quelques semaines chez vous pour vous donner des coups de mains, apprendre et pratiquer. Je suis anglophone mais parle le français.
    Cordialement,
    Paula

  23. lombard gregory (1 comments) dit :

    bonjour,
    je trouve votre projet très intéressant de belles valeurs que j’ apprécie !
    pour ma part je suis jardinier depuis 16 ANS je m’intéresse a la permaculture et j’ai a apprendre dans ce domaine mon expérience dans ce métier et de l’entretien et création d’espace vert également du maraichage et une passion entre autre pour lesarbres et la taille fruitière (agrumes poiriers pommiers cerisier abricotiers) et principalement l’olivier , j’ai une bonne connaissance des végétaux en général ( ornementaux , légumes + fruitiers ) je possède un bon sens des relations humaines , j’apprécie l’échange et la transmission de savoirs ,actuellement je suis dans les alpes maritimes ma région je suis libre de tout engagement, je me tient a votre disposition pour prendre contact avec vous .
    cordialement Gregory

  24. Frederic Deltour (1 comments) dit :

    Bonjour , est il indispensable d’ avoir un projet pour participer à l’ aventure ?
    Ou de s’ y connaître en permaculture ?
    Cela fait longtemps que je pense changer de mode de vie …
    Si vous pouvez me donner plus d’ infos , merci beaucoup .

    • Gilles Domenech (840 comments) dit :

      Bonsoir Frédéric,
      Je pense qu’il vaudrait mieux que tu les contactes directement via les coordonnées indiquées en bas de l’article !

  25. Caroline Mercier (2 comments) dit :

    bonjour Pauline,
    Je tombe sur votre beau projet démarré il y a 3 ans environ ! Je suis retraitée , vis actuellement à Genève, et j’ai eu plusieurs occasions de faire du jardinage , potagers, dans ma vie. j’ai également fait quelques stages communautaires : « la Fleyssière  » 2 semaines, ferme de la communauté de Lanza del Vasto, un chantier terre-paille en Haute- Savoie, un stage de construction écologique dans les Asturies cet été. J’ai aussi vécu à 2 reprises en communauté mixte il y a longtemps, pendant mes études d’ergothérapie et avec nos enfants en bas âge, plus tard. Je suppose que vous avez dû bien avancer votre projet à l’heure qu’il est ??! Je n’ai pas de formation proprement dite en plantes aromatiques et médicinales, ni en permaculture, mais j’ai une solide expérience de vie et pas mal de formations et de mise en pratique à mon actif sur le plan des thérapies alternatives. Bien sûr différents emplois ont jalonné ma »carrière »… en musique j’ai fait 2 ans de formation à l’initiation musicale aux enfants, (Wilhelm) et je suis musicienne amateure , différents instruments . Je serais heureuse de partager et transmettre tout cela dans un échange respectif, si toutefois vous êtes intéressés-es à un projet transgénérationnel ! Je recherche un projet de Vie en campagne dans l’esprit des Oasis en tous lieux tel que celui que vous présentez et souhaiterais vous rendre visite quelques jours si possible, vous aider, à fin novembre ou au printemps .
    Bien cordialement
    Caroline

  26. Caroline Mercier (2 comments) dit :

    mon adresse mail ci-dessus

  27. […] paysanne – L'oasis de Lentiourel, en sud Aveyron, cherche permaculteurs. Depuis deux ans, les résidents de l’Oasis de Lentiourel mettent en place des projets agricoles […]

  28. Cécile CAPO (1 comments) dit :

    Bonjour Pauline, j’ai été 3 fois à l’Oasis de Lentiourel pour des courtes durées, pas plus de 3 semaines par séjour. Et j’ai toujours été ravie de mon expérience et je trouve que le lieu a un potentiel énorme de développement. Mais aujourd’hui je suis surprise de voir que si peu de gens qui viennent à l’oasis y restent longtemps… est ce qu’il y aurait un problème avec jacques et elisa (qui eux sont là depuis tout le temps!)? Je suis intéressée par ce projet aujourd’hui mais je m’inquiète…aussi j’aurai beaucoup aimé avoir ton ressenti…comment as tu vécu ton expérience là bas? que penses tu du fait que si peu de gens restent? J’espère que tu voudras bien me répondre, je t’en serai extrèmement reconnaissante!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.