Il y a quelques semaines, j’avais fait appel à vos contributions pour répondre à une question de mon ami et fidèle lecteur Carlos Maricato à propos des possibilités de valorisation du marc de café au jardin. S’en est suivit un nombre incalculable de réponses qui ont demandé un peu de temps à Carlos pour en faire la synthèse. Et la voici donc à votre disposition, je laisse la parole à Carlos à propos des divers usages que l’on peut faire de cet apport :

Effet répulsif

Les limaces ne semblent pas apprécier.

Le marc fait fuir ou empêche l’installation des pucerons. Il faut en mettre au pied des végétaux concernés.

Il favoriserait la floraison.

Eric Petiot (auteur du livre « les soins naturels aux arbres », 2010) signale l’infusion de café en pulvérisation comme un bon répulsif à limaces. Possibilité de pulvériser dans ce but du café au lait, le lait permettant une meilleure adhérence du café sur la végétation à protéger.

D’après Hollingsworth R. G. et Al. (Annals of applied Ecology 142: 91-97, 2005), la caféine agit à la fois comme répulsif et comme produit toxique contre les escargots et limaces. Remarque : l’extrait de piment de Cayenne est aussi un bon répulsif!

Semis

Bien sec, il se mélange aux graines fines pour bien répartir les semis

Paillage

Marc de café en paillage de protection du sol.

Lombricompostage

Le marc de café est très bon pour l’élevage des lombrics. Voir le livre « lombricompost pour tous » de Jean Paul Collaert, 2009, Editions de Terran. Pour cet usage, il faut mélanger le café avec de la cellulose (carton, papier) et ajouter du calcaire (coquilles d’oeuf…)

Engrais

Source :

http://www.sunset.com/garden/earth-friendly/starbucks-coffee-compost-test-00400000016986/

Composition:

Azote: 2.28 %

Phosphore: 0.06 %

Potassium: 0.6 %

Rapport C/N = 24 correct pour engager les processus de décomposition et d’incorporation au sol. Pour info, l’herbe est autour de 15 et le fumier entre 15 et 30.

PH: 6.2

220 kg de matière organique au m3 (442 lbs. organic matter per cubic yard)

L’intérêt du marc de café réside d’abord dans sa teneur importante en potassium et magnésium immédiatement assimilables, puis dans celle également importante de phosphore et de cuivre qui sont pour moitié immédiatement assimilable.

En revanche, il est trop pauvre en calcium, zinc, manganèse et fer pour compenser des carences de ces éléments.

Il contient pas mal d’azote, mais non immédiatement assimilable. Cet azote n’est libéré que progressivement, lors de la dégradation. A noter : seul 0.09% est directement disponible! Le reste est « lié ».

Il représente enfin une source importante de matière organique à court et long terme.

Il peut être utilisé comme d’autres amendements organiques en quantité comparables, soit des apports de 25 à 35 %.

Plantes carnivores

Les américains ont eu beaucoup de succès ces derniers temps en fertilisant des espèces du genre Nepenthes avec du café, peut être en raison de la richesse nutritive de cet amendement.

Conclusion

De nombreux atouts en jardinage en tant qu’ingrédient pour le compostage, ou pour le lombricompostage. Sa richesse en élément nutritifs est intéressante (azote 3%, potassium…)

Il peut servir pour réaliser les semis de petites graines, avec l’avantage d’avoir une densité (rapport poids/volume) sensiblement identique aux graines d’où un bon mélange des graines avec le marc.

Il peut avoir des propriétés répulsives face aux limaces et escargots.

Au final, une matière organique qu’il conviendrait de collecter….

Documents d’intérêt:

Le CTIFL et la station régionale de la SERAIL prés de Lyon ont réalisé une étude sur les amendements organiques.

La Chambre Régionale d’Agriculture Languedoc Roussillon va sortir un guide sur le même sujet cet été.

Carlos Maricato

www.overfield.fr

www.stagescourts.site-coop.org/spip6/spip.php?article4 (sous internet explorer)

48 Responses to A propos de l’utilisation du marc de café au jardin

  1. Loic (20 comments) dit :

    Merci carlos pour ton étude. Par habitude je recycle le marc de café dans mon bac a compost. Mais je remarque que l’on peut lui destiner de meilleur usage.

    Je vais boire plus de café moi ! :)

    • nanou93 (1 comments) dit :

      heu merci pour les infos, moi je cherchais comment enlever les pucerons sur les rosiers, et bien je vois qu’il faut mettre du marc de café aux pieds de ceux ci, cet article m’est très utile, je vais arrêter de me servir du marc de café sous la douche lol, et le réserver au jardin…

    • J-Pierre (1 comments) dit :

      bonjour à tous. je me posais juste une question: si le marc est répulsif pour des espèces animales, est il judicieux de l’ajouter au compost, qui par essence est bourré de petites bêtes?

  2. sangten (3 comments) dit :

    Super article.

    J’ai un abonnement avec la machine à expresso du bureau.
    On fait environ 5 000 cafés par an, ça fait quelques cagettes de marc.

    Merci pour ce fil

    Alain

  3. Patrick (11 comments) dit :

    Un très bon article
    Mais je me pose une question: quand tu fais ton jardin, tu mets une blouse blanche et des éprouvettes dans tes poches?
    Tu as oublié de parler des odeurs, le café est un absorbant d’odeur, une tasse de marc de café dans le frigo et il n’y a plus d’odeur lorsque l’on ouvre la porte… partant de ce principe je met du marc de café dans un récipient qui flotte sur mon purin d’ortie et je n’ai pas d’odeur nauséabonde.
    par contre je te dé conseil dans mettre dans un pot avec comme plante du basilic tu perds alors une partie du parfum de la plante.
    Que pense tu d’un cocktail survitamminé… excrément de volaille, ortie, pissenlit, marc de café, thé, peau de banane, cuivre, fer, charbon de bois, dans 200 litres d’eau pendant un mois.
    Patrick, Landes

  4. David (16 comments) dit :

    Oui cet article est tres interessant et particulierement complet :) Mais il est vrai que beaucoup de sous produits agricoles sont particulierement riches et interessants pour le jardin: je pense aux tourteaux (par ex de ricin,coques de feves de cacao …)et aux melasses (provenant par exemple de la betterave sucrière et de son rafinement). Je crois qu’on ne connait pas assez l’utilisation de ce genre de produits au jardin.
    ++

  5. Claude (52 comments) dit :

    Merci. Ne mangeant pas d’œufs (simple habitude) par quoi puis-je remplacer les dites coquilles pour mixer avec le marc de café en tant que menu gastronomique à destination des eisénias ?? Du sable d’origine calcaire (?) utilisé pour faire du mortier ?? Du tartre d’évaporation d’eau calcaire ????

    Bien à vous.

  6. Didier (25 comments) dit :

    Et puis le marc de café, on peut lire dedans.

  7. Rémy (6 comments) dit :

    N’oublions pas quand même de nous poser la question de l’origine et des conditions de production du café que nous consommons. Il s’agit d’une culture tropicale qui a nécessité d’importants défrichements de forêts primaires (même si on conserve dans les vergers quelques arbre élevés pour l’ombrage). Il faut de surcroît le transposter sur des milliers de km et l’emballage du paquet de café n’est pas recyclable…
    Il y a donc peut-être mieux à faire qu’à augmenter sa consommation, quels que soient les bénéfices pour le jardin…

    • thom (1 comments) dit :

      Bonjour Rémy,

      Il ne s’agit pas d’augmenter sa consommation mais de recycler ses déchets comme on le fait déjà pour bien d’autres.

      • Aprico Gauthier (1 comments) dit :

        J’espère, nous imaginons mal l’individu qui va se faire 2-3 cafés supplémentaire dans le but d’avoir plus de compost !

        • NEZVE (2 comments) dit :

          Ah moins que le recyclage massif de marc de café transforme nos contrées en substrat tropical ^^

  8. Gilles Domenech (851 comments) dit :

    @ Patrick:
    Je ne comprends pas bien ta remarque sur les blouses blanches. Le jardin est un terrain d’expérimentation ouvert à tous et il n’est nul besoin d’être un éminent scientifique pour faire des observations enrichissantes pour soi et pour les autres :-)!
    Sur le cocktail multitaminé, je n’ai pas trop d’avis. J’évite d’une façon générale les engrais sauf nécessité (par exemple, faim d’azote identifiée). L’expérience montre que dans un sol vivant les nutriments sont gérés à merveille par le système biologique et il n’est pas très utile d’en rajouter (on se rapproche en fait du fonctionnement de la forêt). Cela dit, n’hésites pas à faire tes expériences et à nous rendre compte ensuite de tes résultats ;-)!

    @ Claude:
    Je n’ai pas la réponse à ta question. Peut être des coquilles de mollusques ou d’escargot, ou du calcaire broyé… A essayer!

    @ Rémy:
    Tu as tout à fait raison de rappeler ces points. Cela dit, la question à l’origine de cet article avait pour but de valoriser un déchet que l’on a actuellement « sur les bras ». Après de toutes façons, je suis moi même partisan de tendre vers l’autofertilité au jardin et que rien (autre que des déchets éventuellement produits sur place) n’entrent ni ne sorte du jardin (à part les récoltes bien évidement!).

  9. Carlos (3 comments) dit :

    @Claude
    Oui, tout ce qui est calcaire remplacera les coquilles d’oeufs, donc sable calcaire (tous les sables ne sont pas calcaires…), coquilles d’huitres (sans la partie charnue!! sinon odeurs nauséabondes assurées)

    @patrick
    Merci pour le tuyau de l’absorption d’odeurs! On devrait utiliser ce marc pour absorber les odeurs en stabulation!

  10. elka (10 comments) dit :

    Merci Marco Polo!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  11. fanfan naturellement (4 comments) dit :

    j’achète des filtres à café en papier non blanchi par le chlore comme cela tout va dans le compost.

  12. cottet pierre (153 comments) dit :

    moi aussi et ça se décompose très bien et les vers aiment le marc de café

  13. Marc (131 comments) dit :

    Bonjour, je reviens en ayant lu les interventions à propos du marc de café…pas eu le temps de répondre aux messages sur a boîte…
    j’utilise le marc après les semis en tout genre et avant l’arrosage, mais principalement les carottes, betteraves, radis, panais, j’ai remarqué que la levée s’effectuait dans de meilleurs conditions mais je n’ai pqs cherché plus loin le pourquoi !

  14. Gilles (10 comments) dit :

    POUR LE CALCAIRE :

    Si vous êtes proche d’une mer, voir tous les ostréiculteurs qui disposent de tonnes de coquilles d’huîtres (à broyer ensuite).

    Ou bien, vers la fin de l’année, voir tous les mareyeurs et restaurateurs qui se feront certainement un plaisir de se voir débarrassés par vous de tous ces « déchets » à jeter.

    La coquille d’huïtre se broye très bien et se pulvérise assez facilement, cela demande juste un peu « d’huile de coude »…

  15. Gilles (10 comments) dit :

    ASTUCES POUR BROYER LES COQUILLES D’HUITRES :

    1/D’abord les passer au feu;

    2/Ensuite le marteau, ou si vous êtes plus « patient » (flemmard…), mettre toutes les coquilles sur une tôle plate devant le garage devant votre voiture, et couvrir les huîtres d’une 2è tôle plate ; votre voiture fera le reste avec quelques passages, les derniers petits morceaux résistants pouvant facilement être « achevés » au marteau !

    Et 3/Si vous n’avez ni feu, ni voiture, ni garage, alors il ne vous reste plus que l’huile de coude !

    Ou 4/une nouvelle astuce à nous donner ici !

  16. mamoune (1 comments) dit :

    Du marc de café j’en utilise tout au long de l’année dans mon jardin.J’ai eu le malheur d’en faire bénéficier mes plantes d’intérieur jusqu’à ce que je constate que les nombreuses mites qui envahissaient la maison provenaient des pots qui contenaient le marc de café.Elles y avaient fait leur nid!

  17. feuilledechoux (92 comments) dit :

    Très content de trouver enfin- je n’ai peut-être pas cherché très assidûment – un post sur ce sujet .

    Dans les villes la quantité de marc de café est très importante . Cela fait longtemps que j’y pense, songeant à des collectes par triporteur par exemple; ça pourrait-être considéré comme un service par les cafetiers (?).

    C’est la question des quantités utilisables ( en compost , mais surtout en application directe ) qui m’a retenu. A vous lire, on pourrait presque utiliser le marc de café pour faire de la tomate hydroponique ? 😉 ( mangez un sandwich à la tomate chez Starbuck, le café vous est offert)

    Organiser une collecte auprès des cafés a en plus l’avantage d’associer le voisinage à la culture d’un jardin, de faire percoler les nouvelles façons de considérer le jardin…

  18. feuilledechoux (92 comments) dit :

    Peut-être des indices peuvent être trouvés du côté des brûleries de café et dans les pays producteurs ? Je vais fureter par là.

  19. feuilledechoux (92 comments) dit :

    Bingo !

    Depuis 2010 l’entreprise Caron, une brûlerie de café, valorise le marc produit par ses distributeurs comme l’atteste le site même de Caron (http://bruleriecaron.com/cms.php?id_cms=22 ), un article du Parisien (http://www.leparisien.fr/abo-paris/du-marcde-cafe-pour-les-jardins-de-chatillon-18-04-2010-890995.php) ou encore une vidéo ( http://www.leparisien.fr/abo-paris/du-marcde-cafe-pour-les-jardins-de-chatillon-18-04-2010-890995.php )

    L’article du Parisien,très succinct, indique que le marc aurait certes un effet d’amendement mais aussi un effet herbicide !?

    Un site franco-portugais rapporte aussi des effets nocifs imputés au marc de café par les California Rare Fruit Growers qui suspectent la présence d’un phyto-inhibiteur qui persisterait après le compostage ; « Nick termine sa publication en se demandant s’il na pas trouvé un substitut écolo aux désherbants. » : http://olharfeliz.typepad.com/jardin/2009/07/le-marc-de-caf%C3%A9-nuisible-au-compost-.html ( un internaute avait d’ailleurs renseigné cette « étude » de Lolonis dans l’article « marc de café » de wikipedia : Une étude récente1 tendrait à démontrer que le marc de café frais et même composté serait toxique pour les plants de tomates. A forte dose, par exemple pur, il pourrait même servir d’herbicide bio. Dans son article, Nick F. Lolonis (Compost Composition: Solving a Mystery, Fruit Gardener, Vol 41, n°4, page 6, 2009) n’a pas clairement identifié la source responsable de cette action. Il a juste pu conclure que ce n’était ni la caféine, ni le pH du marc de café

    Enfin à l’occasion du départ de la transat Jacques Vabre, la célèbre marque de café avait ouvert un blog- fermé depuis- vantant les multiples bienfaits du marc de café (‘opération « Y’en a marc » – C’est plus y-a bon banania): http://www.jacques-vabre.com/jacquesvabre/page?siteid=jacquesvabre-prd&locale=frfr1&PagecRef=657

    Sur le site de la ville de Châtillon je ne retrouve pas la collecte du marc ( http://www.ville-chatillon.fr/eco-responsabilite.php?page=16 )!??? C’est curieux car si on regarde la vidéo on voit que la ville s’était vraiment engagée ( container  » marc de café »…)

  20. sylvie (9 comments) dit :

    bonjour,
    J’ai jeté tous mes filtres contenant du marc cet hiver dans un bac contenant une vigne, près de ma porte (pratique!). je viens de récupérer tout le marc et je constate la présence de pas mal de limaces, qui paraissent en pleine forme! Est-il certain que le marc soit un répulsif de limaces…?

  21. aigoin (1 comments) dit :

    le marc de café est-il bon pour les plantes redoutant le calcaire hortensias azalées rhododendrons ?je vais essayer

    • Nexus (1 comments) dit :

      Cela m’intéresse j’ai des arbustes de terre de bruyère… aigoin as-tu déjà essayé ? Résultat positif ?
      Bien à toi

  22. Youcef (1 comments) dit :

    j’ai bien apprécié l’article pour tout les renseignements qui s’y trouve sauf que j’aurai bien aimé avoir l’information concernant la quantité du mélange de marc de café + terre dans un hectare. Ce que vous précisez c’est la quantité de marc de café à mélanger avec de la terre afin d’éviter l’encroûtement.
    Dans l’attente de vous lire, je vous remercie d’avance.

  23. Nathalie (11 comments) dit :

    est ce que lemarc de café décaféiné fait pareil?

  24. Tiloon (1 comments) dit :

    J aurais aimé savoir si on peut utiliser de la même manière les marcs de thé
    merci de vos réponses

  25. duteur (1 comments) dit :

    Bonjour,

    Pour récupérer du marc en grande quantitée, vous pouvez penser a votre bar préféré ou certains distributeur de café dans les sociétés (café moulu a l
    Chaque fois).

    Avec la seconde solution, jen récupère 10kg par semaine.

  26. claudine (3 comments) dit :

    mes chous sont mange quoi faire

  27. Muganza (1 comments) dit :

    marc de café c’est quoi? ce du café moulu ou quoi?

  28. Cmorais (1 comments) dit :

    C’est aussi un bon répulsif contre les chats, pour ne pas qu’ils fassent leurs besoins dans les plantes.

  29. girbeau (1 comments) dit :

    j’ai récupéré du marc de café en grande quantité puis je l’etalé sur la terre du jardin avant de tourner la terre et en mettre aux pied de mon mandarinier envahi par les fourmies?

    • Gilles Domenech (851 comments) dit :

      Vous pouvez tenter l’essai en l’étalent au pied de ces arbres. Par contre, je ne vois pas l’intérêt de retourner la terre ensuite.
      Les fourmis sont-elles vraiment gênantes ? J’avais vu des agrumes en Inde où les arboriculteurs laissait des colonies impressionnantes de fourmis car leur présence excluait tout insecte ravageur.

  30. David Franck (1 comments) dit :

    Bonjour,
    Est ce qu’il existe une solution pour le traitement contre les punaises vertes qui
    envahissent les tomates.
    Chaque année elles empêchent la récolte de tomates. Le fruit pourri sur le plant.
    Et 2° question ; est ce que le marc de café peut servir pour les plants de tomates.
    Merci à l’avance

  31. MASQUELIER Sylvie (1 comments) dit :

    Bonjour,
    J’ai déposé, en fin de période hivernale, du marc de café au pied de mon petit rosier, en pot, sur mon balcon.
    Petit rosier a beaucoup grandi et, à la clé, pas moins d’une vingtaine de roses, soit, a minima, le double des années précédentes.
    En revanche, très rapidement, les feuilles ont jauni (+ tâches brunes), sont tombées puis le pot a été envahi par de gros champignons !
    Y – a-t-il un lien avec le marc de café ?
    Je vous remercie par avance.

    • Gilles Domenech (851 comments) dit :

      La culture en pot correspond à un milieu complètement artificialisé et un déséquilibre a vite fait d’arriver ! Impossible de dire avec ces informations si le marc de café peut être ou non mis en cause.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.