Voici l’enregistrement vidéo de la conférence du 25 octobre sur l’implantation des couverts végétaux d’hiver pour ceux qui l’auraient manqué ou souhaiteraient la revisionner.

Merci pour votre participation et pour l’intérêt suscité par ces conférences !

Tagged with →  

7 Responses to Replay de la conférence du 25/10 sur les couverts végétaux

  1. jld73 (1 comments) dit :

    A propos du liseron (question posée le 25/10) j’ai lu qu’il était le signe d’un excès d’azote et de terre compactée. Il préconisait d’apporter un couvert plus équilibré C/N que le foin qui est trop azoté dans ce cas, préférer paille et/BRF.
    Qu’en penses tu ?
    Merci de tous ces conseils.

  2. Gay Farina (2 comments) dit :

    Bonjour Gilles, merci pour tous ces articles et infos sur les couverts d’automne et les cultures d’hiver. J’ai deux questions suite a tout ça :
    – j’ai pour le moment fermer moutarde et phacelie sur le potager, ca commence a lever, est ce qu’il est encore temps d’ajouter de la vesce et du seigle par exemple ? ou c’est trop tard soit a cause de la date soit car les autres graines ont déjà levé ?
    – pour le pois fourrager ou autre pois/legumineuse, si je le cultive pour le recolter fait il toujours son office d’engrais vert ? je croyais que si on attendait la mise a fruit, les légumineuses perdaient leur capacité de fixation/liberation d’azote ?
    Merci pour tout
    Sandrine

    • Gilles Domenech (918 comments) dit :

      Désolé, mon séjour au Ghana m’a fait un peu perdre de vue les commentaires sur ce fil !
      Il est toujours possible de sur-semer un autre couvert dans un autre déjà levé, ben sûr, il n’est alors pas possible d’enfouir les graines, mais ça lève quand même !
      Si on cultive le pois pour le cultiver, ce n’est plus vraiment un couvert, mais il a toujours un effet positif sur le sol grâce à ses racines et la restitution de fanes après la récolte.
      La libération de l’azote se fait lors de la décomposition des matières, donc elle a bien lieu.
      Cela dit, comme je le dis et redis : la fixation d’azote n’est que la cerise sur le gâteau (c’est d’ailleurs pour cela que j’évite le tere d’engrais vert qui foacalise trop sur le côté fertilisant justement), l’important c’est d’abord la fixation de carbone via la photosynthèse et l’impact sur la structure du sol.

  3. Gay Farina (2 comments) dit :

    pas fermer … semer bien sur !

  4. Jardin naturel (56 comments) dit :

    Eh bien, pas trop de commentaires… Pourtant, sur le liseron, j’aimerais bien un commentaire, ah ah aha (voir Ducerf, pas si catégorique). Quant aux légumineuses et à l’azote, j’attends une clarification (mais je connais la réponse en jardinage, à ne pas confondre avec l’agriculture plein champ sur des sols définitivement pauvres). Bref, tout cela est bien joli, mais pas si simple si on veut rester à la fois scientifique (l’agronome en culottes courtes) et pragmatique (Le jardinier amateur).

  5. Horticulteur (1 comments) dit :

    Merci pour cette super vidéo. C’est intéressant pour éviter de laisser le sol à nu l’hiver. En Belgique, on a beaucoup de précipitations et pas de températures trop négatives. Je ne suis pas trop pour les céréales mais la vidéo m’a donné de bonnes idées comme les radis ou navets fouragers, merci.

    Y a-t-il des slides qui accompagnent la conférence ?

    • Gilles Domenech (918 comments) dit :

      Non il n’y a pas de slides, sinon elle apparaîtrait comme dans le replay de conférence du mois de mai 😉 !
      Bonnes mises en place de couvert !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.